top of page
  • Photo du rédacteurAylie

Eco-quartier

Dernière mise à jour : 17 juin




Bonjour à tous!


Je m'appelle Loly et je voulais vous raconter comment je suis maintenant beaucoup moins fatiguée quand je sors car j'ai appris à ne plus m'éparpiller!


Quand je suis venue voir Aylie avec mon humaine, que j'adore, j'avais tendance à prendre toutes les missions qui passaient.


En gros, j'aidais quelqu'un, puis je continuais avec ses enfants, ses proches et même quand ils habitaient plus dans mon quartier, je continuais à aider!

Je me suis complètement faite dépasser.

J'oubliais de me déconnecter!

Ca parait bête de dire ça maintenant que ça parait évident mais pourtant c'est ce qui s'est passé!


Du coup, j'ai dû prendre des décisions parce que je ne suis pas là pour sauver le monde et j'ai surtout décidé de plus profiter et d'économiser mon énergie pour moi-même plutôt que de la distribuer à tout va comme ça!


Alors j'aide seulement les lieux.

C'est plus facile parce qu'en aidant les lieux, ça aide les gens.

Après, ils se débrouillent et peut-être ils demandent à d'autres chats mais plus à moi!

J'ai dit Stop et j'ai fermé les connexions!


Faut savoir que les gens habitent un peu chez moi.

C'est mon quartier.

D'autres chats vous diraient sûrement que c'est le leur mais ne vous laissez pas trompés!

C'est bien le mien!


Je suis contente de me sentir plus légère et d'avoir compris, grâce à Aylie, que en faire moins parfois c'est en faire mieux*.


Elle ne l'a pas dit comme ça.

Elle ne l'a pas dit d'ailleurs.

C'est comme ça que je le ressens, de ce qui se passe depuis que j'ai privilégié certaines connexions d'autres.


Je me sens plus équilibrée.

Ca me fait vraiment du bien.

Je vous souhaite d'en ressentir autant du bien que j'en ressens du bien.


A bientôt.


Loly

Ndlr: *elle m'a demandé si ça se disait comme ça. J'ai dit que non mais que ça restait très compréhensible.

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Camille Loizou
Camille Loizou
Jul 10

Merci pour ton témoignage Loly. Eh oui, nous ne pouvons pas, humains comme animaux, gérer à nous seul toute la misère du monde, il faut faire des choix, se donner des priorités et des axes d'action, et s'y tenir. Ce n'est pas toujours facile.

Like
bottom of page