top of page
  • Photo du rédacteurAylie

Oh, la vache!

J'ai grandi à la campagne, au fin fond de la Vendée, avec les vaches au bout de mon jardin.


Je n'avais pas alors conscience de leur importance dans ma vie mais malgré que j'ai très peu de souvenirs de mon enfance, leur présence reste gravée en moi.


Je les vois encore et je me vois les observer de mon côté, là, juste à côté de la balançoire, tout au fond du jardin, juste derrière la clôture qui nous sépare elles et moi.


Je l'ai déjà dit, la présence des animaux a toujours été pour moi bien plus agréable et sensée que celles de humains, petits et grands d'ailleurs, peu importait.


Un matin, je devais avoir 10 ans, c'est l'agitation à la maison.


Une vache était dans notre jardin, en plein milieu, sous le saule pleureur en train de manger le dit saule pleureur.

Je la revois encore, en ai oublié les tenants et les aboutissants de son "sauvetage" par son propriétaire - car là, nous parlons bien d'une vache soumis à propriété -je la fixai, à la fois tétanisée et fascinée.


Cette vache, sans le savoir, a déclenché mon attachement à toutes les autres que je peux croiser sur mon chemin.


Il y en a de toutes sortes: celles qui me demandent de les sauver car elles savent vers où elles vont, ce à quoi elles sont destinées et d'autres, qui acceptent leur sort, qui me laissent des petits messages en passant.


Et puis, il y a celles qui ont tout fait basculer, peu de temps avant la naissance de Aylie & les animaux: celles qui ont fait naître le soin C.L.E.* aujourd'hui proposé de façon pérenne mais qui avait déjà été testé auprès de la clientèle de transition entre Sympatty et Aylie & les animaux.


Je chantais pour elles, celles des hauts de la Ravoire, là-bas, derrière Médipôle.

C'est pour elles que j'ai fait les premières vocalises sans me juger, j'en ai même pleuré.

C'est avec elles que j'ai pu libérer ma voix et ainsi, quelques mois plus tard trouver ma voie via Aylie & les animaux.


Elles se devaient d'être représentées sur le logo.

Le soin CLE se devait de renaître et d'être proposé à la clientèle de Aylie & les animaux.


Un jour, peut-être, j'adopterai une vache que j'aurai sauvé de l'abattoir.

Peut-être.

En attendant, je leur apporte tout ce que je peux quand je les croise en balade et elles me le rendent bien.


Aylie


Ndlr:*C.L.E.: Cohésion et Liberté d'Être.

Posts récents

Voir tout

A toi

Amen

1 comentário


subokra
29 de mai.

Tellement touchant. Merci du partage.

Curtir
bottom of page