top of page
  • Photo du rédacteurAylie

Renaissance

Dernière mise à jour : 15 août 2023


Je m'appelle Shana mais ce n'est pas mon premier prénom. Je ne vous donnerai pas celui associé à mon passé car si j'en parle ici, c'est qu'il est soigné.

Je voulais vous le partager car je pense que c'est important de vous rendre compte que certains animaux sont vraiment en grande souffrance.


J'ai été très utilisée. Les marques d'affection n'existaient pas là d'où je viens.

J'avais l'impression d'être, ce que vous pouvez appeler dans votre langage, "une machine de guerre".

Toujours plus.

On me demandait d'être qui je n'étais pas. On ne respectait pas mon rythme, mes besoins. Moi-même d'ailleurs, ainsi traitée, je n'avais même pas conscience ni connaissance de mes propres besoins.

J'étais malheureuse, lasse et blasée.

Je ne ressentais même plus rien à la fin car je pensais que ce que je vivais était normal.

Mes petits partaient dès que j'avais fini mon travail et à peine remise de ces douleurs liées à leur naissance et à leurs têtées, il me fallait recommencer encore et encore.


Je me suis aperçue que ce que je ressentais n'était pas normal quand j'ai trouvé ma famille humaine dans laquelle j'ai aussi retrouvé mon frère d'âme en chat, comme moi.

J'ai découvert que j'avais le droit de parler dans la séance que mon humaine m'a offerte avec Aylie qui prend le temps pour moi de vous canaliser mon message.

J'ai été très émue mais aussi très perturbée de découvrir que ma voix pouvait avoir un sens et être respectée.

J'ai découvert que j'avais le droit d'être aimée, d'être caressée, de venir dans la chambre...

La chambre...j'avais même pas idée de la simple notion de chambre!

Je n'étais pas un chat de famille.

Je servais.

Comme un objet, dénué d'autre intérêt que de servir.

Et j'avais fini par croire que c'était ça la vie de chat.

C'est quand je n'ai plus servi à rien qu'alors ma famille m'a trouvée.

Et je suis aujourd'hui ravie de ne servir à rien.


J'apprends à jouer, à être aimée, à me faire une place dans un foyer.

Tout a un goût nouveau. Même manger est un reflexe avec un nouveau goût, une nouvelle saveur, une nouvelle ampleur.

Tout a une douceur, une beauté, une âme je crois qu'on peut dire ça.


Je veux, par ce message, remercier ma famille de m'avoir sortie de là où j'étais.


Je ne sais pas ce qu'on pouvait bien faire de tous ces petits donc je m'occupais mais ce qui est sur, c'est que je ne les ai jamais revus.

J'espère juste qu'ils sont heureux et qu'ils ont eu la chance de trouver un foyer humain pour prendre soin d'eux.


Je vous remercie de m'avoir lue.


Shana


Ndlr: Shana est retraitée d'élevage. Le texte est "brut". Ce sont ses mots.

Ce texte est le tout premier texte de ce blog. Je me suis permise cependant, avec son accord, de trouver le titre car elle ne savait pas comment l'appeler.




105 vues8 commentaires

Posts récents

Voir tout

Ex-caïd

bottom of page